LE JOURNAL.AFRICA
SOCIETE

Une carte d’identité numérique universelle contre l’exclusion sociale en Afrique ?

Plus d’un milliard de personnes dans le monde, dont la moitié réside en Afrique n’ont pas de documents d’identité. Des individus qui se retrouvent alors exclus des aides et des services publics fournis par leur État. La solution pour remédier à cette fracture sociale serait de mettre en place une identité numérique universelle, préconise une ONG.

Sans aucun document officiel prouvant son identité, un humain sur huit sur notre planète se retrouve de facto exclu d’une quelconque assistance des services administratifs et d’assistance que son gouvernement a mis en place. Ces citoyens « invisibles » n’ont d’autre choix que vivre en marge de la société. Ces éternels abonnés absents des systèmes de santé ou encore privés de scolarité, ne peuvent ni ouvrir de compte bancaire, ni changer de pays faute de passeport ou encore ne sont pas autorisés à voter.Une fracture identitaire qui, sur le continent africain, est synonyme d’extrême pauvreté, constate depuis 2014

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Préservatif féminin : à bas les préjugés

YAGA BURUNDI

Le lac Tanganyika : rites, histoires et légendes

YAGA BURUNDI

Les femmes musulmanes appelées à adhérer aux associations et coopératives d’autodéveloppement

RTNB BURUNDI