LE JOURNAL.AFRICA
EDUCATION

RDC-NORD-KIVU: Nos salaires à Rutshuru

Les enseignants du territoire de Rutshuru, dans la province du Nord-Kivu, en République Démocratique du Congo, menacent de ne plus donner cours une fois si CARITAS ne se déplacera  pas à Rutshuru pour leur paie. C’est le propos retrouvé dans une lettre que leurs délégués ont envoyé ce mercredi 14 août au chargé du paiement des enseignants basé à Goma.

 Les chefs des établissements scolaires, les délégués des gestionnaires de paie et les organisations de la société civile en territoire de Rutshuru, demandent à CARITAS Goma de venir les payer à Rutshuru suite à l’insécurité grandissante dans la ville de Goma dont ils sont victimes. Ils indiquent que leurs enseignants connaissent des cas malheureux de vol de leurs salaires en déplacement vers cette capitale provinciale du Nord Kivu.

« La paie par CARITAS en territoire de Rutshuru doit débuter à partir de ce mois d’août 2019. Dans le cas contraire, la rentrée scolaire 2019-2020 n’aura pas lieu», signalent-ils.

Les chefs de ces établissements portent à connaissance de tous les enseignants de Rutshuru de ne pas suivre leurs salaires à Goma. Tous les enseignants sont appelés à respecter ce mot d’ordre qui leur est donné afin de ne pas exposer leurs vie inutilement face aux inciviques qui les attaquent en route vers Goma.

La direction en charge des salaires des enseignants au sein de la CARITAS de Goma n’a pas encore réagi à cette lettre.

L’insécurité dans la ville de Goma est un problème récurrent, parfois les actes de barbarie, notamment des vols à main armée, des viols, des enlèvements d’enfants contre rançons et des attaques à coups des machettes.

Par Prosper AOBE

Articles similaires

Commencer un échange
Besoin d'aide?
Bonjour!

Pouvons-nous vous aider?
Powered by
%d blogueurs aiment cette page :