LE JOURNAL.AFRICA
EDUCATION

Université Lumière de Bujumbura: ouverture d’un 7e campus en province de Rutana

L'Université Lumiere de Bujumbura ouvre le 7e campus à Kayero dans la province de Rutana
L’Université Lumière de Bujumbura(ULBU) a ouvert vendredi 08 Juillet 2022, un nouveau campus, dans la zone Kayero  en commune Mpinga-Kayove dans la province de Rutana. Le campus Kayero devient le 7e des campus que compte cette Université. L’ULBU est l’un des établissements d’enseignement  privé qui regorge un grand nombre d’étudiants, environ 7000 étudiants. 

Le recteur de l’ULBU Yves Ndayikunda indique que cette université possède six campus sur le territoire national dont cinq se trouvent dans la capitale économique Bujumbura. Et un autre en République Démocratique du Congo(RDC). 

L’ULBU a débuté les activités d’enseignement en 2000 au Burundi avec 271 étudiants dans l’un de ses  campus se trouvant à Bujumbura à Mutanga Nord dans la zone de Gihosha. Elle a ouvert ses portes avec quelques facultés dans le système éducatif licence/ baccalauréat. Actuellement, elle compte une dizaine de facultés.

L’Université Lumière de Bujumbura a également  un programme de master qui fonctionne avec dix facultés dans les différentes sciences. Sa vision est aussi la création d’une école doctorale. Elle a poussé ses limites dans la recherche jusqu’à créer un centre universitaire de formation et de recherche en entrepreneuriat appelé CUFORE, en partenariat avec la Banque Mondiale et le Centre international de développement des engrais(IFDC).

A lire : Burundian Career Fair 2022 : Un étudiant avisé en vaut deux

La posture d’un étudiant qui fréquente le campus kayero de l’ULBU

L’étudiant qui va fréquenter ce nouveau campus à kayero va avoir un surnom “umu lumière”. Et donc cela veut dire qu’il va être un exemplaire pour les autres dans la société, dans l’auditoire, a dit M. Ndayikunda.

La posture umu lumière doit se manifester dans la participation des événements nationaux et internationaux. Des différents exemples ont été déjà démontrés surtout  dans la sélection Miss popularity où deux filles élues ces deux dernières années, étaient toutes des étudiantes de l’ULBU.

Les étudiants de l’Université Lumière de Bujumbura doivent étudier en évitant toute chose qui peut les déranger. Les points qu’ils auront, seront des points mérités et non donnés par la gentillesse des professeurs.

Avec la considération de ses étudiants dans la société, l’ULBU est conscient que ses lauréats sont des personnes capables de discerner le juste milieu des choses. Quant à la responsabilité pour les études, cette université considère que l’engagement reste    aux étudiants  et non aux tuteurs. Mais qu’à cela ne tienne, l’ULBU est ouvert pour tout parent voulant s’enquérir des informations sur les étudiants qui fréquentent cette université.

Signalons que l’université Lumière de Bujumbura reste ouverte pour tous les étudiants burundais et étrangers,  qu’ils soient croyants ou pas, qui veulent avoir les clés de l’avenir pour réussir leur vie.

A lire aussi : La réforme du système « Licence Master Doctorat » de l’enseignement supérieur au Burundi : enjeux et nouvelles exigences

Blandon Uwamahoro

Articles similaires

Burundi-Education: L’insuffisance des infrastructures, un défi majeur du secteur

LE JOURNAL.AFRICA

Mali: journée de solidarité envers les enseignants victimes des attaques jihadistes

RFI AFRIQUE

Kongo-Central : des enseignants accusés de conditionner la réussite des élèves par les travaux dans leurs plantations

OKAPI CONGO
%d blogueurs aiment cette page :