LE JOURNAL.AFRICA
SANTE

Coronavirus : le secrétariat technique déplore le relâchement des mesures de distanciation sociale à Kinshasa

Docteur Jean Jacques Muyembe Tamfumu, directeur de l’INRB à Kinshasa, le 01/02/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le secrétariat technique du Comite multisectoriel de riposte au Covid-19 déplore le relâchement des mesures de distanciation sociale à Kinshasa et redoute une transmission interhumaine intense de la maladie dans la capitale. Ce comportement pourrait être l’une des causes de la croissance exponentielle de la pandémie attendue dans la ville province de Kinshasa dans la première quinzaine du mois de mai prochain. Ces informations ont été fournies à l’issue de la 3e réunion de cette structure tenue lundi 13 avril.

Selon le Secrétariat technique du Comité multisectoriel de riposte au Covid-19, la pandémie pourrait atteindre son pic de croissance durant la première ou la deuxième semaine du mois de mai prochain dans la capitale.  Cette structure dirigée par le docteur Jean-Jacques Muyembe alerte aussi sur un flux important des malades dans les structures sanitaires, si, insiste-t-elle, les efforts de préparation en cours ne sont pas finalisés à temps.

Considérant l’extension des foyers infectieux en dehors de la commune de la Gombe, le Secrétariat technique recommande, entre autres, l’interdiction de tous les rassemblements, réunions et célébrations de plus de 20 personnes. Il recommande aussi le port obligatoire du masque dans les lieux publics et dans les transports en commun et les marchés.

Articles similaires

Kwango : 12 zones de santétouchées par la maladie Konzo

OKAPI CONGO

Covid-19: face à la hausse des cas, le Rwanda instaure un couvre-feu pour les fêtes

RFI AFRIQUE

RDC-COVID-19 : 287 cas, 23 décès, 25 personnes guéries

OKAPI CONGO
%d blogueurs aiment cette page :