LE JOURNAL.AFRICA
SANTE

Campagne de vaccination contre la rougeole en RDC

La dernière étape d’une campagne de vaccination d’urgence a été lancée en République démocratique du Congo (RDC) pour combattre une épidémie de rougeole qui a fait plus de 3.500 morts cette année.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le gouvernement congolais veulent vacciner près d’un million d’enfants dans tout le pays en un peu plus d’une semaine.

L’agence des Nations Unies décrit l’épidémie de rougeole en RD du Congo comme étant la plus importante et la plus rapide au monde.

Elle a tué plus de Congolais cette année qu’Ebola. Le manque d’accès systématique aux vaccinations et aux soins de santé a contribué à la progression de la maladie.

Ailleurs dans le monde, des théories contre la vaccination ont conduit à la résurgence de l’un des virus les plus contagieux au monde.

A lire aussi

La rougeole tue 2700 enfants en RDC

L’épidémie de rougeole fait plus de 700 morts en RDC

En Occident, le luxe de ne pas se faire vacciner

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de cas de rougeole signalés dans le monde au cours des trois premiers mois de 2019 a quadruplé par rapport à la même période l’an dernier.

L’organe de l’ONU a déclaré que les données provisoires indiquaient une « tendance claire » à la hausse, avec des flambées dans toutes les régions du monde.

L’Afrique a connu l’augmentation la plus spectaculaire estimée à plus de 700 %.

L’agence a déclaré que les chiffres réels pourraient être beaucoup plus élevés, puisque seulement un cas sur dix dans le monde est signalé.

La rougeole est une maladie virale hautement infectieuse qui peut parfois entraîner de graves complications, notamment des infections des poumons et du cerveau.

L’Ukraine, Madagascar et l’Inde ont été les plus touchés par la maladie, avec des dizaines de milliers de cas signalés par million d’habitants.

Depuis septembre, au moins 800 personnes sont mortes de la rougeole à Madagascar seulement.

Des flambées ont également frappé le Brésil, le Pakistan et le Yémen, « causant de nombreux décès – surtout chez les jeunes enfants », tandis qu’une hausse du nombre de cas a été signalée dans des pays comme les États-Unis et la Thaïlande où la couverture vaccinale est élevée.

Articles similaires

L’OMS s’inquiète de l’accélération de la pandémie de coronavirus en Afrique

RFI AFRIQUE

Coronavirus en RDC : le gouvernement prend des mesures spéciales pour sauver l’économie nationale

OKAPI CONGO

Le Kenya teste un vaccin antipaludique

BBC AFRIQUE
%d blogueurs aiment cette page :