LE JOURNAL.AFRICA
SÉCURITÉ

Un des chefs rebelles des Maï-Maï neutralisé par l’armée congolaise à Rwahwa

L’armée congolaise confirme avoir neutralisé le commandant adjoint de la milice Maï-Maï. Les FARDC ont affronté ce jeudi, l
L’armée congolaise confirme avoir neutralisé le commandant adjoint de la milice Maï-Maï. Les FARDC ont affronté ce jeudi, le groupe Maï-Maï Baraka dans le village Rwahwa, à 25 kilomètres à l’ouest de la ville de Butembo.

Cette information a été livrée dans une communication du capitaine Anthony Mualushay, porte-parole du secteur opérationnel Sokola 1. D’après ce capitaine, « Il s’agit de M. Muchunga qui a été tué lors des affrontements entre l’armée loyaliste et les combattants Maï-Maï dans le village Rwahwa, situé à 25Km à l’ouest de la ville de Butembo »

Toutefois, d’après Antony Mualushay, le groupe Maï-Maï Baraka dont l’un des chefs vient d’être tué, est responsable de plusieurs attaques et contre les populations civiles ainsi  que des positions militaires dans la chefferie de Bashu.

Il sied de signaler que les groupes armés Maï-Maï Baraka, Kyandenga, Léopard et Malaika, ont signé des accords de collaboration avec les combattants terroristes d’Allied Democratic Forces (ADF/MTM) depuis plusieurs mois.

A lire : Bukavu : La ville retrouve son air paisible après l’arrêt des présumés rebelles

Augustin Sadiki

Articles similaires

Un chef rebelle du Rwanda tué en RDC

BBC AFRIQUE

Ituri : quatre miliciens de CODECO tués par les FARDC

OKAPI CONGO

RDC: des pêcheurs congolais enlevés par des anti-balaka centrafricains dans le nord du pays

RFI AFRIQUE
%d blogueurs aiment cette page :