LE JOURNAL.AFRICA
EDUCATION

Université du Burundi: lancement de l’enseignement de l’arabe

L’Université du Burundi en collaboration avec l’ambassade d’Egypte au Burundi, via le centre d’enseignement des langues au Burundi(CELAB) a organisé mardi 28 mai 2019, les cérémonies de lancement du cours de la langue arabe.

L’Ambassadrice de la République d’Egypte au Burundi a indiqué que l’arabe est une langue internationale avec une civilisation très ancienne. « L’arabe a véhiculé depuis le moyen âge des connaissances scientifiques, commerciales et culturelles. C’est une langue qui est parlé en Afrique du nord, de l’est et de l’Asie par des centaines de millions de gens », a-t-elle assuré.

Elle a précisé que depuis 1960, l’UNESCO a arrêté une résolution mettant l’arabe parmi les langues internationales et aujourd’hui, elle est parmi les langues qui sont parlées à l’ONU et à l’Union Africaine.

Le Recteur de l’Université du Burundi Pr. Havyarimana François a fait savoir que c’est à travers une langue que les nations se construisent, se communiquent et établissent des relations.

Il indiqué que l ’Université du Burundi est prête à enseigner le maximum de langues possibles. Pour le cas de l’arabe, c’est une langue qui a facilité le commerce dans le monde et qui a véhiculé une des grandes religions du monde.

Havyarimana François a demandé aux étudiants et aux administratifs de l’Université de profiter de l’occasion pour étudier cette langue nouvellement enseignée à l’université Burundi, tout en précisant que l’arabe ne figure pas dans les programmes de l’institution mais qu’il s’agit d’un choix personnel.

Le Recteur de l’Université du Burundi a conclu en remerciant l’Ambassade d’Egypte qui a rendu disponibles gratuitement des enseignants de l’arabe dans cette institution.

Articles similaires