LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

Tunisie: silence de la présidence après la suspension de la révocation des juges

Aucune réaction de la part de la présidence tunisienne, deux jours après la décision du tribunal administratif de suspendre le décret présidentiel révoquant une soixantaine de juges. Le 1er juin, le président Kaïs Saeïd avait révoqué 57 magistrats. Cette décision a été suspendue pour 47 d'entre eux. Seuls 10 juges révoqués ne sont pas concernés par cette suspension, car ils font l'objet de poursuites pénales.

Selon les magistrats concernés, le retour à leur poste doit être possible dès la réception d'une copie du jugement du tribunal administratifSelon la Constitution, la décision d...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Guinée: la classe politique invitée à une rencontre sur la transition en cours

RFI AFRIQUE

Burundi : «Nul n’est au-dessus de la loi » Évariste Ndayishimiye

LE JOURNAL.AFRICA

Madagascar: des discussions pour faire évoluer la loi foncière controversée

RFI AFRIQUE