LE JOURNAL.AFRICA
SANTE

Sida: en RDC, du «mentorat» pour les mères atteintes du VIH et éviter la transmission

La RDC est l’un des pays plus affectés par le VIH en Afrique avec une forte prévalence chez des groupes vulnérables comme les femmes, qui représentent environ 76% des personnes vivant avec le VIH, les enfants, les prostituées ou encore la communauté LGBT+. En mission à Kinshasa, la coalition mondiale de lutte contre ce virus alerte sur l’importance de transmission du VIH mère-enfant : près de 40%, 8 800 nouvelles infections ont été chez les enfants en 2020.

Avec notre correspondant à Kinshasa, Pascal Mulegwa

Des mères bénéficient d’un programme de « mentorat » pour aider à survivre et protéger leurs enfants. Sous un hangar au centre Bondeko, il y a Anny, qui est entourée d’une dizaine de mères porteuses du virus ; elle est venue les informer et les motiver. Certaines sont enceintes. Liliane porte entre ses mains son enfant d’un an et demi, qui est sous traitement. « Je suis les conseils, ce sont mes amies qui m’ont amené ici, ça permet au moins de ne pas se cacher et mourir en silence. Je prends des traitements, cet enfant est né sans charge virale. J’espère qu’il sera en bonne santé lorsque je vais interrompre son allaitement. Avec mon premier enfant, c’était un calvaire », dit-elle.

Soigner les corps et les âmes

L’ainé, porteur du virus, a 7 ans aujourd’hui. « Je n'étais pas informée à l’époque. Son père m...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Sylvain Groulx (MSF/Cameroun): nous réclamons «très clairement, la libération de nos collègues»

RFI AFRIQUE

RDC-COVID-19 : 11 nouveaux cas confirmés. Total : 134

OKAPI CONGO

Bukavu : Confinement de la commune d’Ibanda : la population invitée à faire ses provisions en vivres (Officiel)

OKAPI CONGO