LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

Inflation au Burundi: le président appelle sa population à prendre son «mal en patience»

Burundi's President Evariste Ndayishimiye arrives for an EU Africa summit at the European Council building in Brussels, Thursday, Feb. 17, 2022. (John Thys, Pool Photo via AP)
Au Burundi, le président Evariste Ndayishimiye a tenu il y a deux jours sa première conférence de presse depuis qu’il a accédé au pouvoir il y a deux ans. Un entretien marathon avec des dizaines de journalistes, qui a duré au final plus de six heures. Le chef de l'État a passé en revue de très nombreux sujets, abordant comme lui-même l’a reconnu des questions qui ne lui avait même pas été posées.

Certains sujets ont davantage retenu l’attention, comme les groupes armés burundais à l’est de la RDC, les relations tumultueuses avec le voisin rwandais.

Mais le président burundais était d'abord attendu sur la question du pouvoir d’achat, et des nombreuses pénuries auxquelles la population fait face. Malgré u...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Bénin: polémique après l’appel de l’opposition à la révision des listes électorales

RFI AFRIQUE

Côte d’Ivoire: le gouvernement veut booster l’industrie de la pêche

RFI AFRIQUE

Loi sur la presse-Burundi : le gouvernement consulte les journalistes pour sa révision

LE JOURNAL.AFRICA