LE JOURNAL.AFRICA
Réactions

RDC: toujours pas d’explication à la libération de deux détenus du procès des «100 jours»

En République démocratique du Congo (RDC), les autorités restent silencieuses plus de 48 heures après la libération de deux condamnés pour détournement des fonds publics dans le cadre du programme dit « des cent jours » du président Félix Tshisekedi. Les ONG de défense des droits de l’homme ont dénoncé une fraude dans l’application de l’ordonnance présidentielle de fin d’année qui a également profité à une vingtaine de condamnés du procès sur l’assassinat en 2001 de l’ex- président Laurent-Désiré Kabila. 
Avec notre correspondant à Kinshasa, Pascal Mulegwa Qui a permis la libération des directeurs généraux Benjamin Wenga et Modeste Makabuza de la Société co...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Présidentielle au Congo-Brazza: la conférence épiscopale émet de «sérieuses réserves»

RFI AFRIQUE

Algérie: HRW dénonce une «répression généralisée» de la contestation

RFI AFRIQUE

RDC: quand Robert Mugabe volait au secours de Laurent-Désiré Kabila

RFI AFRIQUE