LE JOURNAL.AFRICA
Non classé

Matadi : les militants de la LUCHA en garde à vue au parquet général

Arrêtés en pleine manifestation, ces activistes étaient munis des bougies, allumettes, torche et calicot dans les rues de la ville.

D’après des autorités provinciales, au moment de leur arrestation, ces militants détenaient les bidons d’essence pour mettre le feu au bâtiment abritant le gouvernorat de la province. Les activistes, eux, soutiennent que leur manifestation visait à souhaiter un aller sans retour au gouverneur de la province, Atou Matubuana. Ce dernier était invité lundi 14 janvier à Kinshasa avec trois autres gouverneurs pour parler avec le vice-Premier ministre de la Justice de la controverse entourant leurs déchéances par leurs assemblées provinciales respectives.

Malgré l’accusé de réception du secrétariat du gouvernorat informé de la tenue de cette manifestation, des incidents sont tout de même survenus.

Par ailleurs, les membres de différents mouvement citoyens de la ville ont passé la nuit à la belle étoile, et promettent de le faire jusqu’à la libération de leurs camarades.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :