Non classé

Kananga : mise en œuvre de la commission de récupération des biens de l’Etat

La commission chargée de récupérer les biens meubles, immeubles et terrains de l’Etat au Kasaï-Central a été mise en œuvre depuis vendredi 12 juillet à Kananga. Selon le vice-gouverneur de province qui supervise cette équipe, près de quatre-vingt-dix maisons de l’Etat déjà répertoriées ont été transformées en biens privés. 

« En prenant en main la gestion de la province, nous sommes rendus compte que le patrimoine de l’Etat a été spolié : non seulement les immeubles, mais aussi les terrains. Il y a des parcelles de l’Etat qui ont été morcelées. Nous voudrions savoir ce qui se passe », a affirmé le vice-gouverneur Ambroise Kamukunyi.

Selon lui, l’Etat est déterminé à reprendre ses propriétés. « La justice est en train de mener ses enquêtes. Mais n’empêche que nous puissions constituer une commission qui puisse inventorier ces immeubles », a poursuivi Ambroise Kamukunyi.

Il a par ailleurs appelé ceux qui ont acquis ces maisons et d’autres biens publics à se présenter devant la commission pour s’en expliquer :

/sites/default/files/2019-07/130719-p-f-kananga_vice-gouv.mp3

La durée de travaux de cette commission est de trente jours et les conclusions seront soumises au gouverneur de province, qui l’a instituée, pour approbation et dispositions utiles.

Leave a Comment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter Lire la suite