LE JOURNAL.AFRICA
SOCIETE

La Shona est enfin la 44éme tribu kenyane (Officiel)

les descendants shonas
Les descendants shonas vivant au Kenya depuis des décennies ont trouvé leur soulagement. Le président kenyan, Uhuru Kenyatta leur a accordé la nationalité ce samedi 12 décembre 2020.

Lors de la célébration de la fête de la République au stade Nyayo de Nairobi, le peuple Shona a eu sa reconnaissance. A cet effet, le président Kenyatta a remis aux deux représentants de Shona des certificats de citoyenneté.

Qu’en est-il pour la suite ?

Cette décision permettra à ce peuple d’obtenir des documents légaux comme tant d’autres tribus. Parmi ces documents nous citerons les cartes d’identité nationale et les certificats de naissance.

Le Ministre de l’intérieur, Fred Matiang’i, annonce qu’à présent, 3 500 Shona vivant dans le comté de Kiambu seront libres. Ils lanceront les processus de recherche de tous les documents leur permettant de les identifier comme Kényans.

Que pense la Shona ?

Les membres de la communauté qui suivaient l’annonce à l’Église de l’Évangile de Dieu à Nairobi ont salué cette décision. Ces derniers affirmant qu’ils mettraient désormais un terme à la discrimination qu’ils subissent depuis des décennies.

En effet, l’évangéliste Pater Mwawa de la famille Shona déclare que cette décision était comme une renaissance de la communauté. Et c’est à travers l’accomplissement de leurs nombreuses années d’efforts pour être reconnue.

« Bien que nous ayons vécu paisiblement au Kenya pendant de nombreuses années, nous avons traversé de nombreux défis. Nous avons manqué les services gouvernementaux par manque de documents de citoyenneté car nous n’avons pas été reconnus comme Kényans. Malgré le fait que la plupart d’entre nous sommes nés ici au Kenya. Nous sommes maintenant heureux d’être pleinement impliqués avec d’autres Kenyans dans l’édification de la nation », a-t-il déclaré.

Le directeur adjoint de la Commission nationale des droits de l’homme (KHRC) Davis Malombe salue la reconnaissance du peuple Shona. Et se félicite du fruit d’une campagne de quatre ans menés par sa commission pour la reconnaissance de la communauté.

A lire : La traite des enfants à Nairobi au Kenya, révèle la police

Qui sont les Shona ?

Les couturières sont arrivées au Kenya en tant que missionnaires évangéliques du Zimbabwe il y a plusieurs décennies. Mais ils ne sont pas revenus de chez eux et ont plutôt décidé de vivre à la campagne du Kenya.

La plupart d’entre eux vivent dans les régions de Kinoo et Kiambaa dans le comté de Kiambu.  Ils sont réputés dans l’artisanat comme la vannerie mais aussi les guérisseurs traditionnels.

Par Sam Odhiambo

Sur le même sujet : Le HCR se félicite de la décision du Kenya d’accorder la citoyenneté aux Shonas et à d’autres communautés apatrides

Articles similaires

Expressions colériques: quand le langage assassine l’avenir de l’enfant

Gitega: le Président du Sénat appelle la population au changement de mentalité

RTNB BURUNDI

Kenya: humiliée à cause de ses règles, une adolescente se suicide

RFI AFRIQUE
%d blogueurs aiment cette page :