• Home
  • AFRIQUE
  • Le festival d’art Chale Wote dans la capitale du Ghana
AFRIQUE

Le festival d’art Chale Wote dans la capitale du Ghana

Des artistes, des photographes et des artistes urbains du monde entier ont pris d’assaut les rues de la capitale du Ghana, Accra, pour le festival annuel d’art de rue Chale Wote.

An artist wearing a polythene bag
Image caption L’ artist Jalud Rashid porte un costume fait avec des sacs en polyéthylène pour montrer l’importance du recyclage des déchets plastiques.
A man adorned in traditional ornaments
Image caption Cette tenue traditionnelle de l’ethnie Ga est connue sous le nom d’Otofo, comme le montre l’artiste Edmond Lartey.
Ghanaian Artist Ibrahim Botchwey at work Chale wote street art festival in Accra-Ghana
Image caption L’artiste ghanéen Ibrahim Botchwey était l’un de ceux qui peignaient en public …
A mural depicting a child with vitiligo
Image caption Ici, Botchwey a voulu sensibiliser sur le vitiligo, une affection cutanée caractérisée par des taches de peau perdant leur pigment. Les victimes de la maladie ont souvent été discriminées …
Painting advocating for children to be protected and assisted to develop their potential.
Image caption Il a également présenté ce tableau appelant à la protection des enfants afin qu’ils puissent réaliser leur potentiel.
Sylvester Otoo's art work reflects the name of the street art festival Chale Wote
Image caption Les œuvres de Sylvester Otoo reflètent le nom du festival Chale Wote, ce qui signifie littéralement: “Mon ami se laisse aller”. Cela signifie aussi “sandales” au Ghana.
Performer wearing a ghoulish costume
Image caption Gideon Osei Adams a utilisé son costume macabre pour informer les gens de la nécessité d’être humble et respectueux quand vous êtes encore en vie. Quand vous mourrez, il sera trop tard pour corriger tous les torts, a-t-il dit.
A caricature of a sad face
Image caption Ne prenez pas la vie trop au sérieux. Prenez le temps et tout ira bien. C’est le message qu’Ishmael Amu a voulu transmettre.
A typical traditional Ghanaian outfit worn by fetish priests
Image caption Une tenue traditionnelle ghanéenne typique portée par des prêtres fétichistes qui dépeignent la capacité de voir au-delà du physique.
Francis Oko Armah, a youth activist dressed in a unique traditional outfit designed with condoms is raising awareness about the spread of HIV AIDS in Ghana
Image caption Francis Oko Armah, un jeune militant vêtu d’une tenue unique faite de préservatifs, sensibilise le public sur la propagation du VIH et du sida au Ghana.
Graffiti
Image caption L’artiste ghanéenne Tetebotankali décrit comment le festival d’art de rue a rassemblé différents artistes d’Afrique et d’ailleurs.
Work art depicting the conflict in Middle East
Image caption Les œuvres d’art de Muhasim Hamza plongent dans la politique controversée du Moyen-Orient.
Sculptor Stephen Allotey at work
Image caption Le sculpteur Stephen Allotey pétrit l’argile jusqu’à ce qu’il ressemble parfaitement à son modèle

Toutes les images sont de Thomas Naadi de la BBC

Related posts

Les premiers footballeurs africains en Europe

BBC AFRIQUE

Un accord de paix conclu entre gouvernement et groupes rebelles

BBC AFRIQUE

Hommage au journaliste d’investigation assassiné au Ghana

VOA AFRIQUE

Leave a Comment