LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

Tshisekedi sur Kimbangu : “La persévérance et l’esprit d’abnégation d’un compatriote parti de Nkamba méritent d’être conservés”

Le Président de la République Démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi, a pris part ce mardi 06 avril 2021, à la célébration du centenaire de l’église Kimbanguiste à Nkamba, une cité située à une soixantaine de kilomètres de Mbanza Ngungu dans la province
du Kongo Central.

Prenant la parole, Félix Tshisekedi a dressé un bref aperçu historique de l’initiateur de cette église qui existe depuis l’an 1921. “Il fut un homme ordinaire, né le 12 Septembre 1887, à qui Dieu a confié la mission de libérer les noirs du joug colonial un certain 6 Avril 1921. Partisan de la non-violence, il a été condamné à mort le 14 Octobre 1951 par un tribunal d’exception belge, avant que cette peine soit commuée à perpétuité. Pendant 30 ans d’emprisonnement, le Prophète Simon Kimbangu va demeurer fidèle à ses convictions, ferme et inébranlable”, a-t-il dit.

De l’héritage légué à l’église kimbanguiste par son prophète, Félix Tshisekedi en appelle à l’unité des héritiers biologiques en déclarant : “la persévérance et l’esprit d’abnégation d’un compatriote parti de Nkamba mérite d’être conservés à bon escient et considérer comme une vertu à enseigner aux générations futures. Et que le musée ainsi construit va être mis à la disposition de chercheurs, touristes et intellectuels”.

En inaugurant le musée Simon Kimbangu, Félix Tshisekedi a promis de proposer aux Présidents de l’assemblée nationale et du sénat à faire de la journée du 06 avril, une journée férié et payée.

BMB

Articles similaires

RDC : « Il faut un consensus national sur les questions électorales », Delly Sesanga

OKAPI CONGO

Soudan: le contenu de l’accord toujours en débat

RFI AFRIQUE

Mahamane Ousmane: au Niger, «je suis plutôt le candidat du changement sur la base de l’équité»

RFI AFRIQUE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :