LE JOURNAL.AFRICA
AFRIQUE

Tanganyika: Tshisekedi appelé à s’impliquer pour la stabilité des institutions provinciales

Le Gouverneur Zoé Kabila est menacé de destitution. Le Président de l’Assemblée provinciale du Tanganyika est lui aussi sous le coup d’une pétition. Face à cette instabilité politique qui secoue le Tanganyika, la jeunesse de cette province sollicite l’implication du Chef de l’État Félix Tshisekedi. Dans une déclaration à la presse dont une copie est parvenue à Politico.cd ce mercredi 7 avril 2021, les jeunes ont appelé le Président de la République à s’investir pour la stabilité des institutions provinciales.

“Nous, jeunesse du Tanganyika, animée par l’esprit patriotique et soucieuse de la stabilité de notre pays en général et celle du Tanganyika en particulier, soutenons votre vision qui se résume par Le Peuple d’Abord, telle que matérialisée par le Gouverneur Zoé Kabila”, écrivent ces jeunes au Président Félix Tshisekedi.

Dans leur plaidoirie, les jeunes du Tanganyika recommandent au Chef de l’État, notamment:

  • De s’impliquer pour promouvoir la stabilité des institutions légalement établies en province;
  • De promouvoir la paix, la cohésion nationale, ainsi qu’encourager les congolais à faire de la RDC, un lieu de dialogue;
  • En tant qu’autorité suprême, garantir le bon fonctionnement des institutions provinciales et la stabilité de celles-ci en province pour leur permettre de se développer.

Les jeunes du Tanganyika ont en effet déclaré leur soutien et réitéré leur confiance au Gouverneur Zoé Kabila. Cette déclaration intervient au moment où l’avenir du Gouverneur Zoé Kabila à la tête de la province semble ne plus tenir qu’à un fil. Le vent de l’Union Sacrée de la Nation qui a soufflé sur la République ressemble plutôt à une tornade destinée à emporter sur son passage ce seul Gouverneur à n’avoir pas adhéré à cette vision du Chef de l’État. Est également entre la vie et la mort, Joseph Lulu Kitenge, Président de l’Assemblée Provinciale. Ce dernier est déjà sous le coup d’une pétition en vue de sa déchéance.

Junior Ngandu

Articles similaires

Mali: on cherche des enseignants pour la région de Taoudéni

RFI AFRIQUE

Gabon: les cours reprennent mais ça coince toujours sur la réforme des bourses

RFI AFRIQUE

Guinée: après le report du double scrutin, la classe politique et la société civile mitigées

RFI AFRIQUE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :