LE JOURNAL.AFRICA
SOCIETE

L’association des régulateurs d’eau potable organise sa 13ème assemblée

L’association des régulateurs d’eau potable et de l’assainissement de l’Afrique australe et orientale(ESAWAS) dont le Burundi est membre a organisé jeudi 21 novembre 2019, la 13ème conférence annuelle et l’assemblée générale à l’hôtel Royale Palace sous le thème « garantir l’accès de tous aux services durables d’eau et d’assainissement ».

L’ESAWAS est une association sous régional dont l’AREEN (L’autorité de régulation des secteurs d’eau potable et de l’énergie) fait partie depuis 2015.
l’AREEN s’est souvent occupé des activités d’ESAWAS centrées sur l’échange d’expérience, le renforcement des capacités de ses membres sans oublier la réalisation des études par des experts de l’association.

Le directeur général de l’AREEN a indiqué que parmi les attentes de la 13ème conférence figure le partage d’informations et des expériences entre plusieurs experts des différents Pays. Le Burundi va donc gagner car il va prendre connaissance des expériences des autres Pays et découvrir les stratégies qui ont été prises par ces derniers.

Dans son discours de circonstance, le Secrétaire permanent au ministère de l’hydraulique de l’énergie et des mines a fait savoir que l’objectif du développement durable est que tout doit être fait à l’échéance de 2030 pour assurer l’accès équitable de tous aux services d’assainissement et d’hygiène adéquats.

Nganikiye Balthazar, directeur général de l’AREEN a fait savoir que le cadre légal au niveau de l’assainissement de l’eau potable nécessite d’être révisé parce que bien qu’il y est la loi de 2015 qui régi le secteur de l’eau on voit qu’il n’est pas à jour.

Articles similaires

Burundi /diaspora : préparation de la semaine de la diaspora

RTNB BURUNDI

RDC : le gouvernement lance un plan d’action pour la résolution des conflits de terre

OKAPI CONGO

Daniel Oulaï: un «agripreneur» au service des paysans

RFI AFRIQUE
%d blogueurs aiment cette page :