SOCIETE

Commémoiration du massacre du 11 juin 1995 dans les campus de l’université du Burundi

Les cérémonies de la commémoration du massacre des étudiants hutu en 1995 dans les campus de l’université du Burundi se sont déroulées mardi 11 juin 2019 au campus Mutanga. Elles ont débuté par une messe de requiem. Un monument en mémoire des étudiants hutu massacrés en juin 1995 sera érigé au campus Mutanga.

La messe de requiem a été dite par l’Evêque coadjuteur Georges Bizimana du Diocèse de Bubanza. Il a indiqué que cet événement c’est en mémoire des illustres disparus qui sont morts à cause de leur ethnie.

Georges Bizimana a ajouté qu’il souhaiterait que de tels actes ignobles ne se reproduisent plus. Il a demandé à tous les invités présents d’éviter la rancœur, d’apprendre à aimer nos ennemis car le pardon est le seul remède qui pourrait panser les plaies.

L’évêque coadjuteur Georges Bizimana du Diocèse de Bubanza a toutefois indiqué que le pardon ne signifie pas l’oubli pour ne pas se plaindre aux instances judiciaire car; la justice est là pour la lumière de tout ce qui s’est passé.

Le Recteur de l’université du Burundi François Havyarimana a quant à lui fait savoir qu’un amphithéâtre et un monument seront érigés au campus Mutanga en mémoire de ces illustres disparus.

Le Représentants des étudiants a indiqué qu’il est indigné par ce qui s’est passé au campus Mutanga sous l’œil vigilant des forces de l’ordre et sous le silence des associations des Droits de l’Homme sans aucune intervention pour mettre fin à ces atrocités qui ont endeuillé le pays.

Le Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Gaspard Banyankimbona qui a représenté le Gouvernement, a demandé à la Commission Vérité Réconciliation que la lumière soit faite pour que le nombre exact des étudiants qui ont succombé dans ces massacres soit connu.
Il a terminé son allocution en demandant que chaque année cette commémoration puisse être organisée pour que ce genre de tuerie ne se reproduise dans le pays.

Le Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a remercié l’Association pour la Mémoire et la Protection de l’Humanité contre les Crimes Internationaux, AMEPCI, qui a toujours commémoré cet anniversaire des massacres des hutu avant que l’université du Burundi ne s’en occupe.

Étaient présents à ces cérémonies la Commission Vérité et Réconciliation, la Commission des Droits de l’Homme ainsi que les membres du Gouvernement.

Related posts

Que sait-on de la cybercriminalité au Burundi ?

AKEZA NETWORK

Ngozi: la communauté batwa de Mwumba reçoivent une bouffée d’oxygène

RTNB BURUNDI

Le Burundi célèbre la journée de l’enfant africain (Vidéo)

RTNB BURUNDI

Leave a Comment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter Lire la suite