LE JOURNAL.AFRICA
JUSTICE

Tchad: le rebelle centrafricain Abdoulaye Miskine restera en prison le temps de son procès

Undated handout photo released on April 5, 2013 by the Central African People's Democratic Front (FDPC) shows their leader Abdoulaye Miskine standing with fighters in Biti. Fightings have taken place in recent days in the northwest of the Central African Republic between elements of the rebel coalition Seleka who took power in Bangui and the rebellion of the Central African People's Democratic Front (FDPC) of Miskine, according to both groups on April 5, 2013. AFP PHOTO / HO / FDPC BEST QUALITY AVAILABLE RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / HO / FDPC" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS (Photo by - / FDPC / AFP)
Le chef et fondateur du groupe armé Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC) et ses trois compagnons resteront en prison jusqu’à la clôture de leur procès. Ils ont été interpellés en octobre 2019 et n’ont jamais été extradés vers la Centrafrique.

Avec notre correspondante à Ndjamena, Aurélie Bazzara-Kibangula

Dans la salle d’audience, le box des accusés était vide. Abdoulaye Miskine et ses trois compagnons, détenus à la prison de Klessoum, n’ont pas été conduits au tribunal. « Encore un problème de procédure », pointe m...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Tchad: les victimes d’Hissène Habré perdent patience devant l’absence des indemnisations

RFI AFRIQUE

Afrique du Sud : accusé, Ramaphosa dénonce un rapport « biaisé »

BBC AFRIQUE

Procès des 100 jours : début ce jeudi des plaidoiries

OKAPI CONGO