LE JOURNAL.AFRICA
Agriculture

La Banque mondiale pointe la faiblesse de l’agriculture togolaise

Alors que les risques alimentaires sont en tête des priorités en Afrique subsaharienne et que le G7 vient de convier les grands pays émergents confrontés à ces risques, la Banque mondiale souligne, dans un rapport consacré à l'économie togolaise, les faiblesses de l'agriculture au Togo. Beaucoup moins productive que dans les pays voisins, l'agriculture au Togo ne maintient sa production que grâce à la déforestation.

Les agriculteurs représentent 39% de la population togolaise, la population rurale progresse de 2% tous les ans. Pourtant, avec une hausse de production à l'hectare quasi nulle en trente ans, l'agriculture au Togo est l'une des moins productives de la région ouest-africaine. Faible usage des intrants, abandon de la recherche et de la formation agricole. Si la production s'est maintenue vaille que ...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

La Côte d’Ivoire devient le troisième fournisseur mondial d’amandes de cajou

RFI AFRIQUE

Kenya: le vol d’avocatiers se multiplie

RFI AFRIQUE

BAD: l’agriculture Nigérienne est en force de foisonnement

LE JOURNAL.AFRICA