LE JOURNAL.AFRICA
SÉCURITÉ

Algérie: l’armée conclut plusieurs jours d’exercices militaires soigneusement mis en scène

An Algerian soldier stands guard at the Tiguentourine gas complex, in In Amenas, about 1,600 kilometres southeast of the capital on January 31, 2013. - Algerian authorities organised a visit to the Tiguentourine gas plant in In Amenas for more than 120 foreign journalists, two weeks after a group of militants took hostage hundreds of workers from the gas complex. The militant group which had claimed responsibility for the attack said it wanted to avenge French intervention in Mali. (Photo by RYAD KRAMDI / AFP)

Des manœuvres militaires impressionnantes ont eu lieu dans l'ouest de l’Algérie, dans la région de Tindouf, près de la frontière avec le Maroc. Si ces exercices n'ont rien d'inhabituel à cette période de l'année, ils interviennent dans un contexte particulier avec des relations tendues entre l'Algérie et ses voisins.

Avions de chasse, multiples tirs de missiles, blindés et déploiement de troupes par hélicoptère, les images diffusées par la télévision nationale mettent en exergue la force de frappe algérienne mobilisée pour l'exercice « Al-Somoud », la constance, en arabe. Sous l'œil du chef d'état-major Saïd Chanegriha, ces manœuvres ont eu lieu pr...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Cameroun: une semaine après la tuerie d’Akwaya, le bilan s’est aggravé

RFI AFRIQUE

Burkina Faso: tristesse et interrogations après l’attaque d’un convoi de civils

RFI AFRIQUE

Beni : 6 morts après une nouvelle attaque des ADF

OKAPI CONGO