LE JOURNAL.AFRICA
EDUCATION SÉCURITÉ

Minembwe, les élèves finalistes n’ont pas répondu présent aux épreuves d’examens d’Etat hors session

Les épreuves d’examen d’état ont été lancées ce lundi sur toute l’étendue de la RDC, sauf à Minembwe. La situation sécuritaire instable est à l’origine de la non participation des élèves à l’Exétat dans cette partie du pays. Cependant que tout était prévu.

En effet, à Minembwe des centres de passation d’examen étaient vides toute la journée de ce lundi. Alors que les examens devraient commencer à 9 heures comme attendu sur tout le territoire du pays.

Cette absence des élèves dans ce territoire serait due aux affrontements de groupes armés ce weekend, renseignent des sources concordantes.

Les affrontements ont été signalés entre la coalition Ngumino, Twigwaneho et les FARDC.

Au total 145 finalistes étaient attendus pour ces épreuves nationales hors-session. A précisé Ruhanga Bigangu, sous-proved de Minembwe.

« Pour nous, nous n’avons rien à lancer comme appel aux parents d’élèves. Mais nous demandons aux services de sécurité de songer à trouver une solution rapide à cette situation de Minembwe.

A lire : Affaire de Minembwe en RDC: Azarias Ruberwa s’est à nouveau expliqué devant les députés

Peut-être que ces enfants auront encore la chance de participer aux épreuves. Mais ce sera au milieu de la semaine en cours. A martelé le sous-proved de Minembwe, Ruhanga Bigangu.

«Nous ne sommes pas des décideurs à cette situation, cela est de la responsabilité du ministre national de l’éducation. Il décidera quand les enfants passeront leurs examens à Minembwe. A souligné Émilie Kimpupu, l’inspecteur principal provincial Sud Kivu 2.

Qui par ailleurs, a précisé qu’un rapport sera envoyé à l’inspection général de l‘enseignement à Kinshasa pour lui faire part de la situation.

A lire aussi : Nord-Kivu: aucun centre d’examen d’Etat délocalisé à Beni-Butembo malgré l’insécurité

Articles similaires

Burkina Faso: de nouvelles attaques dans le Nord font une dizaine de victimes

RFI AFRIQUE

François Grignon :  » Le Conseil de sécurité veut que le retrait de la MONUSCO se fasse de façon responsable et durable « 

OKAPI CONGO

RDC: échauffourées à la frontière zambienne après le meurtre d’un cadre UDPS

RFI AFRIQUE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :