LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

Report du dialogue au Tchad: pour l’ex-rebelle Baba Laddé, les politico-militaires sont responsables

Pour Abdelkader Mahamat alias Baba Laddé, ce report aura un impact sur la durée de la transition. Cette rencontre, qui était prévue au départ le 10 mai dernier, a été repoussée à une date ultérieure, faute d'un accord au pré-dialogue de Doha. Baba Laddé, qui a longtemps combattu Idriss Deby Itno avant de se rallier à lui, prend fait et cause pour la junte militaire dirigée par Mahamat Idriss Deby.

Baba Laddé estime que c'est au Conseil militaire de transition, la junte au pouvoir, de rester à la tête du pays au-delà des 18 premiers mois. Pour l'ex-chef rebelle aujourd'hui rallié au pouvoir tchadien, le pré-dialogue de Doha entre le gouvernement de transition et les mouvements politico-militaires aurait dû être uniquement centré sur ...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Procès Apollo 21 à Madagascar: neuvième jour d’audience, les avocats reprennent leurs plaidoiries

RFI AFRIQUE

À la Une: la tension baisse d’un cran au Sénégal

RFI AFRIQUE

Côte d’Ivoire: le FPI appelle à fêter le retour de Laurent Gbagbo dans un esprit de réconciliation

RFI AFRIQUE