LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

Pegasus au Maroc: qui utilise le logiciel espion de l’entreprise israélienne NSO?

Pointé du doigt dans le scandale Pegasus, le Maroc dénonce une campagne médiatique mensongère. Le pays est l'un des principaux États indexés depuis le début de la semaine par un consortium de 17 journaux internationaux pour son utilisation du logiciel de surveillance israélien. L'affaire a pris une tournure encore plus embarrassante avec la révélation que des numéros de politiques français, dont l'un de ceux du président Macron, pourraient être la cible de tentative d'espionnage.

Selon l’analyse conduite par Forbidden Stories, Amnesty International et publiée en France par le journal Le Monde, deux services marocains seraient des clients de l’entreprise israélienne NSO, créatrice de Pegasus. Il s’agit de la Direction générale des études et de la docu...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Burundi : Le coq se réveillera tôt et son absence ne sera jamais présente à toutes les étapes des élections de 2020

LE JOURNAL.AFRICA

Burkina Faso: interpellation de leaders d’un mouvement voulant former une «armée de libération»

RFI AFRIQUE

Soudan: accord ouvrant la voie à un transfert du pouvoir aux civils

RFI AFRIQUE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.