LE JOURNAL.AFRICA
SANTE

Nigeria: l’accès à l’hygiène pour les déplacés de l’État de Benue (1/2)

4, 5 milliards de personnes sur la planète n’ont toujours pas accès à des sanitaires salubres. Le Nigeria est le deuxième pire pays au monde en la matière : 23 % de la population du pays le plus peuplé d’Afrique -soit 46 millions de personnes dont de très nombreux enfants- n’ont pas accès à un système sanitaire salubre et sont obligées de faire leurs besoins en plein air, avec de graves risques pour leur santé.
Avec la pandémie de coronavirus, l’accès à l’hygiène de base est devenu plus essentiel que jamais pour les populations vulnérables. Dans l’État de Benue, au centre-est du Nigeria, l’Unicef intervient avec son programme Wash auprès des personnes déplacées en raison du conflit qui oppose éleveurs et agriculteurs dans la région. L’État de Benue est le deuxième comptant le plus de déplacés internes au Nigeria, après le Borno, en proie à l'insurrection jihadiste au nord-est du pays. Près de 50 000 victimes du conflit récurrent entre éleveurs et agriculteurs vivent aujourd’hui dans des camps autour de la ville de Makurdi. Ils sont plus de 13 000 à s’entasser dans le camp de Daudu 2. En pleine journée, des femmes âgées et de très jeunes enfants s’abritent...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Maï-Ndombe : psychose à Nioki à la suite d’un cas suspect de Coronavirus, la société civile appelle au calme

OKAPI CONGO

Le manque de tests dans certains pays brouille les chiffres du coronavirus en Afrique

RFI AFRIQUE

L’Ouganda détient le triste record de cumuler cinq variants du Covid-19

RFI AFRIQUE