LE JOURNAL.AFRICA
AFRIQUE

Gabon: un remaniement écarte l’ex-directeur de cabinet d’Ali Bongo

L’ancien directeur de cabinet du président Ali Bongo Ondimba, Brice Laccruche Alihanga, a perdu son poste de ministre lors d’un remaniement annoncé par le Premier ministre lundi soir.

« Le chef de l’État a décidé d’agir vite », a précisé le chef du gouvernement, Julien Nkoghe Bekale, dans un message vidéo diffusé sur les réseaux sociaux, alors qu’une vague d’arrestations a touché des proches de Brice Laccruche Alihanga en novembre.

Ce dernier avait déjà perdu son poste de directeur de cabinet début novembre, qu’il occupait depuis deux ans et qui était devenu crucial après l’accident vasculaire cérébral du président Bongo en octobre 2018. L’opposition, mais aussi certaines voix au sein de la majorité présidentielle, avaient alors critiqué l’ascension fulgurante de Brice Laccruche, ainsi que le placement de ses proches à des postes clefs.

Mais le 7 novembre, le directeur de cabinet était redevenu simple ministre, « chargé du suivi de la stratégie des investissements humains et des objectifs de développement durable ». Il n’aura tenu ce poste que quelques semaines, gardant le silence alors qu’une opération anticorruption s’intéresse à plusieurs de ses proches.

Le porte-parole de la présidence, Ike Ngouoni, considéré comme le bras droit de Brice Laccruche Alihanga, a ainsi été placé sous mandat de dépôt vendredi, selon son avocate, Carole Moussavou.

(avec AFP)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :