LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

RDC: le retard dans les nominations des agents de l’État crée des troubles

Le retard dans les nominations des agents et mandataires de l’État commence à gêner son bon fonctionnement. C’est vrai pour les entreprises publiques, le secteur judiciaire, la diplomatie ainsi qu'au sein même des ministères. Exemple au ministère délégué en charge des affaires coutumières où des employés recrutés par l’ancien ministre accusent le nouveau titulaire de violer la loi et de détourner leur salaire.

Benjamin Sidiboy est le coordonnateur adjoint de la cellule d’appui technique du ministère en charge des affaires coutumières. Nommé par l’ancien ministre sur base d’un arrêté, il dit être resté en fonction, alors que d’autres t...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Au Tchad, la marche de la coalition Wakit Tama autorisée sous conditions

RFI AFRIQUE

Assassinat de Kirahwata : comme dans un étang à canards

YAGA BURUNDI

Côte d’Ivoire- deuil : Un premier ministre Amadou Gon Coulibaly passe de vie à trépas

LE JOURNAL.AFRICA