LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

RDC: Bahati Lukwebo et Thambwe Mwamba, les deux figures de la bataille du Sénat

Deux candidats s’affrontent ce samedi 27 juillet pour le poste de président du Sénat. Alexis Thambwe Mwamba pour le compte du FCC et Modeste Bahati Lukwebo pour l’AFDC et alliés. L’un et l’autre ont été plusieurs fois ministre du gouvernement central. Et tous les deux ont appartenu au FCC de Joseph Kabila, avant que Bahati n’en soit exclu pour insubordination. Portraits croisés.

L’ex-ministre de la Justice Alexis Thambwe Mwamba, 76 ans, dispose de deux diplômes de licence et une maitrise, en plus d’un diplôme de docteur honoris causa.

Cet homme met en exergue son expérience dans la gestion des entreprises publiques et privées, ainsi que dans le gouvernement. Il se définit lui-même comme quelqu’un « de principes », quelqu’un qui a toujours prôné et défendu « des valeurs positives ».

Mais ses détracteurs véhiculent plutôt une image négative de cet homme qui, pendant la campagne au Sénat, a lui-même reconnu qu’il n’est pas « un saint ». Et il a présenté ses excuses à tous les concitoyens dont il a eu à heurter les sensibilités.

Quant au professeur Modeste Bahati Lukwebo, 63 ans, il est détenteur de deux diplômes de doctorat. Enseignant et opérateur économique dans le privé, il brandit aussi sa riche expérience de gestionnaire des entreprises publiques et dans les institutions, au gouvernement et au Parlement.

Certains le présentent comme un homme inconstant, un homme qui a trahi l’ex-président Joseph Kabila. Ce dont Bahati se défend. Pour lui, de par le nombre de ses élus, l’AFDC et Alliés, sa plateforme, est en droit de réclamer la direction d’une institution.

Articles similaires

Leave a Comment

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.