LE JOURNAL.AFRICA
JEUNESSE SOCIETE SPORTS

RDC-UVIRA : un match de cohésion entre la jeunesse burundaise et congolaise à l’occasion de la célébration de l’indépendance

La soixante-troisième année de l’indépendance de la République Démocratique du Congo  est commémorée  sur toute l’étendue du pays ce 30 juin. A Uvira, plusieurs activités sont organisées notamment un match   de football  de cohésion sociale  entre les jeunes migrants économiques Burundais et leurs collègues Congolais, au stade de l’Unité d’Uvira.

Dans le cadre de renforcer le rapprochement entre les jeunes Burundais  vivant à Uvira et leurs collègues Congolais, un match amical de cohésion  sociale est joué  ce vendredi 30 Juin au stade de l’unité d’Uvira. Organisée par l’initiative du Centre  d’Encadrement des jeunes pour le Développement  rural CEJEDER, cette activité vise la pacification entre les communautés vivant dans la région des grands lacs.

Pélelo  Amisi Pelé, sécréteur exécutif de cette organisation, estime que cette activité est mieux placée pour créer un espace de partage et  de rapprochement entre les jeunes  de ces deux pays. A en croire notre source, il est temps  que les jeunes militent pour la paix et la cohésion sociale sans  tenir compte de leurs origines.

«  Nous avons constaté qu’il y a une grande distance entre les jeunes Congolais et  les Burundais  qui exercent leurs activités malgré qu’ils soient très nombreux pour le moment dans la ville  d’Uvira. C’est pourquoi, nous avons initié cette activité qui les unie enfin qu’ils cohabitent», indique M. Pélé. 

Ce  secrétaire exécutif du CEJEDER précise que c’est une première édition qui sera poursuivie par d’autres  entre autre un match qui sera joué au Burundi entre les jeunes Congolais vivant à Uvira et les Burundais  afin que la cohésion sociale règne entre ces peuples. Il ajoute que l’indépendance est une opportunité que les Congolais avaient pour bâtir leur pays et pour le bâtir, la cohésion sociale avec les voisins est un élément important.

L’appréciation de cette activité par les jeunes Burundais migrants économiques à Uvira.

D’après  Joël Ndikumana, vice-président de l’Association pour la  Promotion de la Solidarité des Burundais au Congo APROSOBUCO, cette activité est d’une importance capitale pour le rapprochement  des Congolais et Burundais qui se divergeaient par ignorance. Celui-ci demande aux organisations qui œuvrent dans la consolidation de la paix d’appuyer ces genres d’activités qui sont peuvent faire régner la collaboration entre les peuples des grands lacs en particulier les Burundais et congolais. 

Dans son adresse à la nation congolaise  à l’occasion de la célébration de l’indépendance, le Président de la RDC a appelé le peuple congolais et   jeunes  en particulier de continuer à  défendre l’intégrité  du territoire  pour le retour de la paix qui est  indispensable pour le développement de la nation.

Joséphine Mungubi

Articles similaires

« Abatowneri » Vs « Abamanuka » : une guéguerre sans fondement

YAGA BURUNDI

Bale: « Avec Zidane, on n’était pas les meilleurs amis »

FOOTBALL FR

Nord-Kivu : un compromis entre gouverneur et operateurs économique pour juguler les conséquences des mesures de prévention contre le Coronavirus

OKAPI CONGO
Verified by MonsterInsights