LE JOURNAL.AFRICA
AFRIQUE

RDC-Goma : les étudiants de l’ISTA exigent la libération de Yussuf Assumani

Les étudiants de l’Institut Supérieur des Techniques Appliquées ISTA Goma exigent la libération de leur camarade kidnappé.  Yussuf Assumani étudiant en troisième année de graduat en électricité industriel, a été enlevé aux environs de 19 heures locales du lundi 14 août 2023. Quelques dizaines d’étudiants ont cessé les cours et ont arpenté les rues de Goma ce mercredi 16 août 2023 scandant des chansons révolutionnaires pour dire aux autorités qu’ils en ont marre des kidnappings.

Le phénomène de kidnapping devenu monnaie courante en ville de Goma, les étudiants de cet établissement public de l’État congolais ont cessé les cours en signe de solidarité avec leur camarade. Aux environs de 9 heures, ces étudiants ont manifesté dans les rues de la ville de Goma.

Scandant des chants révolutionnaires, avec un tableau sur lequel il est écrit : « les étudiants du Nord-Kivu, particulièrement de l’ISTA-GOMA nous avons marre des turpitudes qui n’ont cessé de se dérouler dans notre province  pendant la période où nous sommes censés jouir d’une haute sécurité. Il est inconcevable que pendant l’Etat de siège les cas de vol, viol et kidnapping soient enregistrés à réplétion surtout quand il s’agit d’attaquer les étudiants ».

Lire : Nord-Kivu : justice : début du procès des auteurs présumés de kidnappings au stade de l’unité de Goma

Kambale Kavoyo Dany Dokolo, le représentant des étudiants du Nord-Kivu,  appelle les étudiants au calme et à la retenue. Il rassure que des lettres d’informations ont été envoyées aux autorités de la ville pour que l’étudiant kidnappé recouvre sa liberté. Tout en soulignant que depuis le même lundi, jour où l’étudiant Yussuf Assumani a été kidnappé, la bande des kidnappeurs dudit étudiant ne cesse d’appeler sa famille pour demander la rançon de dix milles dollars américains.

 « Ces kidnappeurs demandent dix milles dollars américains à la famille. Ils appellent depuis lundi jusqu’à aujourd’hui. C’est pourquoi nous en tant que responsable, en tant que représentant des étudiants nous appelons les étudiants au calme. Les autorités sont déjà en train de traiter la question. Après les différentes lettres d’informations que nous avons déposées ce matin », nous a expliqué Kambale Kavoyo Dany Dokolo tout en colère.

Une réponse appropriée pour ce nième cas de kidnapping !

Les étudiants du Nord-Kivu plus particulièrement de Goma qui en ont marre des kidnappings veulent à ce que les autorités de la province de traiter ce nième cas avec professionnalisme. Parlant au nom des étudiants de toute la province du Nord-Kivu, Kambale Kavoyo Dany Dokolo est revenu sur le fait que les kidnappeurs ne sont pas sévèrement punis.

« Aux autorités nous demandons un traitement spécial de cette question. Elle nécessite d’être traité avec professionnalisme car ce n’est pas la première fois que nous constatons cela dans notre ville.  Des étudiants disparaissent et réapparaissent sans que nous ne comprenions ce qui se passe. Les parents paient des rançons et les bourreaux ne sont pas inquiétés ».

Et de poursuivre, « Vu la situation actuelle de la province, nous étudions d’abord difficilement. Quand il y a un simple bandit qui enlève quelqu’un et demande dix milles dollars américains vous voyez c’est un peu difficile pour les parents. Nous appelons les autorités à bien vouloir maîtriser cette situation avant que ça ne puisse aller au-delà des universités ».

Soulignons que la manifestation de ce mercredi 16 août 2023 a connu quelques bavures. Certains étudiants incontrôlés se sont attaqués au nouveau bâtiment de l’Université de Goma. On note des casses sur la face vitrée de la première université de la province du Nord-Kivu. Ils ont été dispersés à l’arrivée de la PNC qui s’est dépêchée sur le lieu.

Augustin Sadiki

Articles similaires

Guinée: après le report du double scrutin, la classe politique et la société civile mitigées

RFI AFRIQUE

RD Congo: à Uvira, le lac est devenu une poubelle et un danger pour la population

RFI AFRIQUE

Nigeria: des morts et un quartier ravagé après une vaste explosion

RFI AFRIQUE
Verified by MonsterInsights