LE JOURNAL.AFRICA
Analyse

La peau noire résiste plus aux rayonnements solaires !

La résistance de la peau de gens se différencie d’une personne à une autre face aux rayonnements solaires. Certaines semblent en effet mieux s’adapter à la hausse de la température contradictoirement à d’autres. Pour certains dermatologues, cela serait lié à la couleur de la peau, qui permet dans certains cas de mieux contrarier la chaleur.

La coloration de la peau est déterminée par la quantité de  mélanine présente dans la peau et dans sa distribution. La synthèse de la mélanine se fait à partir de la dopa avec l’activité de la tyrosinase, explique les origines de la résistance, la dermatologue Dr Odette Nsavyimana du Centre Hospitalo-Universitaire de Kamenge CHUK et du Centre Médico-Chirurgical de Kinindo CMCK.

Confirmant cette endurance de la peau noire face à la chaleur, la dermatologue Odette Nsavyimana précise qu’ « une peau claire se défend beaucoup moins bien contre les rayonnements solaires, parce qu’elle n’est pas capable de sécréter une mélanine protectrice, pigment, qui est, dans une moindre mesure un filtre solaire en soi. »

Lire : Congo-B: une ONG lance une campagne de traitement des cancers de la peau pour albinos

Dans la suite, elle ajoute que chez les personnes de  la race noire, les mélanomes (stockage de la mélanine) sont plus larges, denses et nombreux que chez  les personnes de la race blanche. « D’où la peau noire protège cinq fois plus les rayons solaires que la peau blanche », conclut la dermatologue Nsavyimana.

À en croire Matteo Mana, ce blanc de la nationalité italienne en visite au Burundi, qui porte souvent son chapeau en couleur bleu pendant la période d’été lors de ses courses dans les rues de Bujumbura afin de se protéger contre les rayons ultraviolets.

M. Mana se sent trop embarrassé, surtout quand le soleil est au zénith, dans les heures d’entre midi et 13 heures locales dans la capitale économique du Burundi. Il ajoute tout en précisant en ses termes  « j’ai des soucis. Ça me fait mal à la tête sans chapeau à cette heure-là ».

Toutefois, ce père d’un enfant explique qu’il y a plusieurs catégories des blancs (les blancs-roses comme les Australiens, les blancs-jaunes comme les Asiatiques, les blancs-blancs, comme les Européens et les blancs-noirs, comme les Afro-Américains), et que les plus touchés sont les blancs-blancs et surtout quand ils sont au premier tour de visiter l’Afrique.

« La peau devient rouge », martèle Matteo qui révèle qu’ils sont obligés de se protéger en se lubrifiant avec des crèmes.

Que faut-il faire ?

Dans des telles situations il est conseillé premièrement d’éviter l’utilisation des produits cosmétiques non adaptés à votre type de peau et de ne pas trop S’exposer au soleil accablant sans protection, rappelle en deuxième lieu, ce médecin du Centre Hospitalo-Universitaire de Kamenge CHUK et du Centre Medico-Chirurgical de Kinindo CMCK, la dermatologue Odette Nsavyimana qui, par la même occasion interpelle par ailleurs tout le monde à  boire de l’eau en quantité suffisante quand il fait trop chaud, au moins  2L/j.

Signalons que la production de la mélanine augmente sous l’effet des rayons ultraviolets, l’indique la dermatologue Dr Odette Nsavyimana.

Freddy Bin Sengi

Articles similaires

Catastrophes naturelles : comment rendre Bujumbura plus résiliente ?

YAGA BURUNDI

RDC : la situation du Coronavirus à l’heure actuelle ne nécessite pas la levée de l’état d’urgence (Experts)

OKAPI CONGO

Au Sahel et en Afrique de l’Ouest: renforcer les États et protéger les civils

RFI AFRIQUE
Verified by MonsterInsights