LE JOURNAL.AFRICA
DIPLOMATIE POLITIQUE

7Sur7.cd : « Fatshi à Goma: Le sommet tripartite RDC- Ouganda- Rwanda confirmé par visioconférence le mercredi 7 octobre »

Revue de presse du mardi 6 octobre 2020

Les journaux parus mardi 6 octobre a Kinshasa se focalisent sur le sejour de Felix Tshisekedi au Nord-Kivu.

Le Mini-Sommet des chefs d’État des Grands Lacs souvent reporté pourra finalement avoir lieu ce mercredi 7 octobre. Bien avant le Sommet de Goma, les ministres de pays des Grands Lacs: le Rwanda,  l’Ouganda ainsi que la RDC  vont tenir une réunion à Goma le 6 octobre soit un jour avant, informe actualite.cd. Initialement prévu pour le 20 septembre en présentiel, le Mini-Sommet de Goma a été reporté à une date ultérieure à la suite de la pandémie à Covid-19, explique le media en ligne.

« Reste que sur les collines fraîches du Kivu, un ouragan dénommé  » Minembwe » pourrait atteindre Goma. De même que le mauvais temps du Grand nord -Beni- pourrait secouer le lac Kivu au point de perturber la quiétude du séjour présidentiel », écrit par ailleurs l’editorialiste de Forum des AS, avant de conclure :

« Le problème est de savoir si le béton dont s’est couvert le chef-lieu du Nord Kivu saura parer à tous les chocs. En clair, une fois le côté folklorique de l’accueil passé, les défis sécuritaires du Kivu rappellent au Président qu’il est dans le dur. Bienvenue dans l’ex-capitale des ex-rébellions emblématiques ! »

A ce propos, note le même journal, « l’évêque d’Uvira dégaine »
Profitant du 10ème anniversaire de la publication du Rapport Mapping, Mgr Sébastien Muyengo appelle le Président Félix Tshisekedi à désamorcer le processus de démembrement du pays.

« L’érection de Minembwe en commune rurale dans la province du Sud-Kivu soulève aujourd’hui des boucliers au sein de la classe politique et de la Société civile congolaises. L’installation, avec pompe, des autorités administratives de ladite commune, le 28 septembre dernier, est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Au parfum de tout ce qui se trame dans son diocèse, l’évêque d’Uvira, Mgr Sébastien Muyengo, sort du silence et dégaine », rapporte le quotidien.

Articles similaires

Lualaba : le calme revient après des actes d’intolérance politique à Kolwezi

OKAPI CONGO

Le président bolivien Evo Morales démissionne

BBC AFRIQUE

Jeunes militants : ne soyez pas dupes !

YAGA BURUNDI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :