LE JOURNAL.AFRICA
SANTE

Ebola en RDC : l’OMS « encouragée », mais reste prudente

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’est dite « encouragée » mardi 11 février, par l’évolution de l’épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo (RDC), tout en restant prudente face au risque d’une reprise de la maladie. Bien que l’attention mondiale soit focalisée sur le nouveau coronavirus apparu en Chine, « nous ne devons pas oublier Ebola », a déclaré à la presse le directeur de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Un comité d’urgence composé d’experts de l’OMS doit se réunir mercredi 12 février à Genève pour dire si l’épidémie d’Ebola constitue toujours une urgence sanitaire mondiale.

« Nous sommes très encouragés par la tendance actuelle », avec « seulement trois cas la semaine dernière, et aucun au cours des trois derniers jours », a-t-il ajouté.

Toutefois, « tant que nous n’avons pas de cas pendant 42 jours, ce n’est pas fini », a-t-il souligné.

« C’est un grand succès mais il faut rester prudent », a-t-il dit, en pointant notamment la situation sécuritaire « fragile » qui prévaut dans l’est de la RDC.

Une épidémie d’Ebola déclarée en août 2018, partie de Mangina, sévit dans le Nord-Kivu et l’Ituri. Environ 2.300 décès ont été enregistrés.

M. Tedros a indiqué qu’il se rendrait en RDC jeudi pour rencontrer le président Felix Tshisekedi et parler notamment du renforcement du système de santé du pays.

Avec l’AFP.

Articles similaires

%d blogueurs aiment cette page :