LE JOURNAL.AFRICA
Non classé

Le directeur de la prison centrale de Mbuji-Mayi suspendu

Il est reproché au gardien de cette maison carcérale, l’outrage au Chef de l’Etat, et le détournement de la ration alimentaire des détenus. Sa suspension est accompagnée de l’ouverture d’une action disciplinaire. 

Il lui est également reproché d’invectiver à maintes reprises les détenus de cette maison carcérale, pour n’avoir pas voté un des candidats présidents de la République, lors des élections de décembre 2018.

Le directeur de la prison incriminé rejette toutes ces allégations.

Bien avant cette sanction, Pascal Zahera avait été entendu sur procès-verbal pendant quelques jours à l’agence nationale des renseignements (ANR).

Durant la durée de sa suspension, le secrétaire de cette maison carcérale est chargé d’en assumer l’intérim.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :