LE JOURNAL.AFRICA
Transports

Crash de Goma : l’identification des corps reste difficile

L’identification des corps reste difficile après la mort de vingt-sept personnes, à la suite du crash, dimanche 24 novembre, de l’avion du type Dornier 228-200, de la compagnie aérienne Busy Bee.

Selon le député Mbenze Yotama, élu de Butembo qui assistait à l’identification des victimes à la morgue de l’hôpital provincial, plusieurs personnalités ont été calcinées dans cet appareil.

Les sources locales renseignent que plusieurs familles et des cadres de la province ont eu du mal à identifier les victimes à la morgue de l’hôpital général. 

Parmi ces victimes se trouvait une figure de la société civile de l’Est de la RDC et coordinatrice de la Solidarité féminine pour la paix et le développement integrale (SOFEPADI), Mame Zawadi Mambo.

« Elle était très engagée dans la lutte contre violences faites aux femmes. Membre du mouvement Rien Sans les Femmes, ses actions sont très connues dans tout l’Est de la RDC.  Zawadi Mambo était accompagnée de son mari. Ils laissent 5 orphelins », témoigne le député. 

Dans cet avion se trouvaient plusieurs fonctionnaires, des humanitaires et des familles entières.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :