Non classé

Kasumbalesa : 11 personnes condamnées pour viol sur mineures

 Le tribunal de grande instance de Kipushi siégeant en chambre foraine dans la ville de Kasumbalesa a condamné le mercredi dernier onze personnes sur les 25 accusées de viol des mineurs, ont indiqué des sources judiciaires vendredi 7 juin. Les faits se sont passés du mois d’août 2018 au mois de février 2019.  La société civile de Kasumbalesa se félicite du déroulement de ce procès public et son caractère pédagogique.

 Les condamnations de ces onze personnes vont de deux à dix ans de prison ferme, en plus du payement des dommages et intérêts aux victimes. Sur les 14 autres présumés auteurs, 11 ont été acquittés faute de preuve, deux sont morts en prison et le tout dernier est un mineur d’âge. Son dossier a été transféré au tribunal pour enfants.  

Les victimes étaient au nombre de 25. Leur âge varie de 7 à 17 ans.  Pour certaines victimes, l’infraction de viol n’a pas été établie, faute de preuve ; ce qui a justifié l’acquittement d’autres prévenus.  Certains cas de viol n’ont pas été confirmés par des sources médicales.

Les dossiers de deux prévenus morts en prison à Kipushi avant la tenue de ce procès seront traités prochainement, a indiqué le tribunal de séant. A cette occasion, le ministère public devra fournir les attestations de décès conformément à la loi.

 Ces audiences foraines ont été organisées avec l’appui financier et logistique du Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme. Cet appui entre dans le cadre de la protection des victimes et témoins, d’une part, et d’autre, pour renforcer la capacité institutionnelle de l’Etat et contribuer à la lutte contre l’impunité. 

Le coordonnateur de la société civile locale, Mwepu Lunda, indique que la nombreuse présence des habitants de Kasumbalesa à ces audiences est un élément clé pour dissuader les uns et les autres à commettre les viols.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter Lire la suite