LE JOURNAL.AFRICA
Non classé

Lualaba : l’entreprise minière Boss mining ferme ses portes fin février

L’entreprise minière Boss Mining implantée à Kakanda, dans la province du Lualaba, annonce sa fermeture d’ici la fin du mois de février. La délégation syndicale a annoncé la nouvelle aux travailleurs, jeudi 14 février. La société serait en déficit de production depuis que la Gécamines a récupéré son concentrateur en octobre dernier.

Selon la délégation syndicale, l’employeur explique sa décision d’arrêt des activités d’exploitation minière par la réduction à 35 % de sa production depuis l’an dernier.

En effet, c’est en octobre 2018 que la Gécamines, partenaire à Boss Mining, a récupéré son concentrateur. Celui-ci permettait à Bossi Mining d’assurer au moins 65 % de sa production du cuivre et du cobalt.

Aussi depuis 2014, la société n’a fait qu’accumuler des dettes. C’est donc à la fin de ce mois de février que l’entreprise mettra un terme à ses activités.

Boss Mining compte près de 2 700 agents (Congolais et expatriés). S’agissant des paiements des comptes finaux, l’employeur s’engage à les verser aux agents déjà à la fin de ce mois.

Boss Mining a été créé en 2003 avec un capital d’un million de dollars. Depuis 2009, elle a été acquise par le Groupe ERG, Eurasion Ressources Group détenu à 40 % par le gouvernement kazaksthan.

Commencer un échange
Besoin d'aide?
Bonjour!

Pouvons-nous vous aider?
Powered by
%d blogueurs aiment cette page :