Uncategorized

Université de Lubumbashi : la vie a repris normalement, affirme le directeur de cabinet du Recteur

Toutes les revendications ayant entrainé des manifestations des étudiants de l’Université de Lubumbashi ont trouvé des réponses favorables, a affirmé le directeur de cabinet du recteur de cette université, lors d’une mise au point dimanche à la suite des échauffourées survenues il y a quelques semaines sur ce site.

Le professeur Germain Ngoy Tshibambe a rappelé que les étudiants revendiquaient le rétablissement de l’eau, du courant électrique ainsi que la fixation des frais d’études à 920 FC, le dollar américain. Il a, cependant, noté que le soulèvement des étudiants a occasionné une semaine de retard dans le calendrier académique et promet que ce retard sera comblé.

Le professeur Germain Ngoy Tshibambe a fait savoir que le samedi 9 février le recteur de l’Université de Lubumbashi, Gilbert Kishiba, a rencontré les étudiants finalistes du 2e cycle à qui il a appelé à la conscience pour qu’ils se mettent au travail pour affronter les examens de premier semestre et préparer leurs travaux de fin d’études.

Le directeur de cabinet du recteur a par ailleurs déploré et condamné les actes de vandalismes survenus à l’université de Lubumbashi lors de ces échauffourées qui ont provoqué morts d’hommes.