Uncategorized

Nord-Kivu : les habitants de Bashali Mokoto fuient leurs villages occupés par des combattants du NDC/Guidon

Les habitants de huit villages du groupement Bashali Mokoto fuient, depuis une semaine, leurs villages occupés par les combattants du NDC/Guidon, affirment des sources locales.

Des déplacements massifs des populations sont signalés depuis le 15 janvier, indiquent les mêmes sources. Ces habitants fuient les villages de Nyange, Bibwe, Kivuye, Mpati, Kitso, Lwama, Kalungo et Kinyama, dans le groupement Bashali Mokoto du territoire de Masisi pour se concentrer à Kalengera et Kirumbu, villages situés à une dizaine de kilomètres au nord-ouest de la cité de Kitshanga. Là, ils vivent dans des familles d’accueil.

Ces familles déplacées affirment qu’elles veulent aussi se mettre à l’abri des accrochages à répétition entre les groupes armés locaux qui occupent leurs villages. Il s’agit du groupe Nyatura et du NDC de Guidon qui s’affrontent régulièrement dans cette zone.

Des témoignages des déplacés font parfois état des villages administrés de manière organisée par deux groupes armés occupant chacun sa partie. Un habitant de Nyange joint par Radio Okapi indique que lui et sa famille ont surtout fui l’imposition d’une sorte de taxe obligatoire de 1000 FC par semaine, instaurée par le NDC/ Guidon à chaque habitant, et que ce groupe armé nomme « ration ».

Les efforts de Radio Okapi pour avoir la réaction des autorités administratives de Masisi sont restés vains.