LE JOURNAL.AFRICA
JEUNESSE

Kenya : Les jeunes kenyans célèbrent la Journée internationale de la jeunesse dans la précarité économique

Alors que le Kenya s’est joint au monde pour célébrer la Journée internationale de la jeunesse ce mercredi 12 août, le Bureau national des statistiques du Kenya (KNBS : Kenya National Bureau of Statistics) indique que plus de 35% des jeunes vivent dans la pauvreté ; Et les plus vulnérables sont les enfants de moins de 15ans.

L’étude réalisée révéle que 53% des Kenyans sont pauvres. La directrice générale du KNBS, Zacharia Mwangi, a déclaré qu’en plus du financement, l’évaluation a mis en évidence d’autres problèmes tels que le non accès à l’eau potable, à l’éducation, à l’électricité et à la nourriture.

Le ministre des Finances du Kenya, Ukur Yatani, qui a dévoilé le rapport, a déclaré que les défis auxquels sont confrontés les enfants de moins de cinq ans comprenaient le manque de logements sûrs, une bonne nutrition et un environnement propre et sûr.

Le rapport a révélé qu’environ 35% des jeunes du pays sont au chômage, parmi lesquels 80% ont moins de 35 ans.

Suite à la fragilisation de l’économie nationale due à la pandémie de COVID-19, le ministre Yatani a exhorté les jeunes de s’auto-créer de l’emploi dès qu’ils obtiennent leurs diplômes au lieu de rester chez eux et d’attendre d’être embauchés.

Il a également promis que le gouvernement continuera à créer des opportunités d’emploi pour les jeunes afin de réduire la pauvreté dans le pays.

Par Sam Odhiambo

Articles similaires

Présidentielle au Congo-B : la création d’emplois, préoccupation majeure des jeunes

RFI AFRIQUE

Côte d’Ivoire: à Abidjan, un forum pour inciter les jeunes à parler de la paix

RFI AFRIQUE

Burundi : La jeunesse est une force constructive du pays et non destructive

LE JOURNAL.AFRICA
%d blogueurs aiment cette page :