Uncategorized

Paris, quel gâchis !

Football.fr Publié le 27/03/2019 à 21h20, Mis à jour le 27/03/2019 à 21h28 Le PSG avait besoin d’une "remontada" face à Chelsea pour rejoindre l’OL en demi-finale de la Ligue des champions. Battues en Angleterre (2-0), les Parisiennes ont refait leur retard ce mercredi au stade Jean-Bouin… avant de craquer dans le temps additionnel (2-1). Les filles n’ont pu rattraper le fiasco des garçons. Après l’humiliation subie contre Manchester United par Thiago Silva et consorts, la section féminine du PSG quitte aussi la Ligue des champions, cette fois au stade des quarts de finale. Contrairement à leurs homologues masculins, les Parisiennes étaient, elles, condamnées à l’exploit au match retour après la défaite à Chelsea au match aller (2-0). Les joueuses d’Olivier Echouafni ont tutoyé l’exploit, en vain.Les Parisiennes ont réussi à remonter leur retard au stade Jean-Bouin, devant plus de 10 000 supporters bruyants, avant de craquer dans le temps additionnel (2-1). Kadidiatou Diani a enflammé le match en début de seconde période (1-0, 47e). Puis la gardienne Ann-Katrin Berger a tout remis à plat en marquant contre son camp sur une sortie complètement ratée (2-0, 56e). Dominateur, le club de la capitale poussait pour inscrire le but victorieux en attendant la prolongation qui se dessinait. Mais Francesca Kirby a finalement forcé la décision d’une reprise de volée au milieu d’une défense statique sur une des rares incursions anglaises (2-1, 90e+1).L’équipe féminine des Blues défiera l’OL en demi-finale. "C’est tellement cruel pour les filles, pour tout ce qu’elles ont donné, regrettait l’entraîneur du PSG au micro beIN SPORTS. Malheureusement, c’est le haut niveau, ça se joue sur des détails. On voulait marquer le troisième but et on s’est peut-être déconcentré… Sur la physionomie, on mérite largement, elles (les adversaires, ndlr) n’ont pas eu d’occasion hormis le but. Le scénario est terrible, elles ne méritent pas ça." Le football est européen est souvent impitoyable, les Parisiens le savent bien.

Leave a Comment