LE JOURNAL.AFRICA
SPORTS

Les notes d’OL-Barça: Denayer en colosse

Copieusement dominé par le Barça, mardi soir au Groupama Stadium, l’OL a tenu bon jusqu’au bout (0-0), grâce à son gardien Anthony Lopes et sa charnière centrale Marcelo-Jason Denayer. LES TOPSLopes (7)Les Barcelonais ont eu bien du mal à ajuster leurs frappes (25 au total), mais Anthony Lopes a aussi repoussé toutes les tentatives cadrées adverses, au nombre de 5. Il est intervenu devant Ousmane Dembélé en première (19e), avant de répondre présent sur une frappe croisée de Messi (64e), un centre de Jordi Alba (74e) et des tentatives lointaines de Coutinho (76e) et Busquets (86e). Fiable.Denayer (7,5)Regroupés dans leur camp, les Lyonnais ont beaucoup souffert mais la charnière centrale, bien aidée par les latéraux, notamment Léo Dubois en seconde période, a tenu bon. Aux côtés d’un Marcelo qui a baissé le pied en fin de match, Denayer s’est montré impérial. Il a bloqué une frappe de Messi (14e), n’a pas laissé tirer Suarez (22e) et a repoussé des centres dangereux sur la fin (75e et 84e). Jason Denayer #UCL pic.twitter.com/OVhi4lFctf— UEFA Champions League (@ChampionsLeague) February 19, 2019O. Dembélé (5,5)Outre un Messi virevoltant, « Dembouz » a aussi apporté le danger grâce à ses provocations ballon au pied. Il a eu du déchet, comme très souvent – et n’est finalement pas très à l’aise avec son pied gauche -, mais a bien combiné avec « La Pulga » et aurait pu débloquer la situation après avoir crocheté Dubois (19e). Valverde a décidé de le sortir en seconde période (67e).LES FLOPSAouar (4)Sa perte de balle d’entrée, suivie d’une faute sur Messi qui lui a valu un avertissement (3e), l’a complètement inhibé. Il a très peu pesé sur le match, tant à la récupération qu’à la relance et Ndombele a été bien seul à impulser le mouvement (perdant aussi bon nombre de ballons). Le jeune milieu s’est montré plus actif en seconde période.Depay (4)La star néerlandaise a profité de la suspension de Fekir pour évoluer en électron libre, en soutien de Moussa Dembélé. Cela n’a pas donné grand-chose. Memphis ne s’est pas beaucoup appliqué en première période et, quand il a apporté du danger à l’heure de jeu, avec une frappe hors cadre (52e) ou un débordement sur Piqué (61e), cela n’a pas suffi. On attend bien plus d’un joueur qui estime avoir le niveau pour un grand club européen.Suarez (3)Son déclin, à 32 ans, est limpide. A la finition, il a été incapable de conclure, comme quand il a été servi par Messi (63e) ou sur un centre d’Alba (70e). Dans le jeu, en point d’appui devant, il a fait preuve d’un déchet technique ahurissant. Une catastrophe. Luis Suárez has failed to score in his last 16 UCL away games:❌ vs BATE❌ vs Arsenal❌ vs Atlético❌ vs Gladbach❌ vs Man City❌ vs Celtic❌ vs PSG❌ vs Juve❌ vs Sporting❌ vs Olympiacos❌ vs Juve❌ vs Chelsea❌ vs Roma❌ vs Spurs❌ vs Inter❌ vs Lyon pic.twitter.com/7dhICLKQ1K— Squawka Football (@Squawka) February 19, 2019 Les notes de l’OL: Lopes (7) – Dubois (6), Marcelo (6,5), Denayer (7,5), Mendy (5,5) – Aouar (4), Ndombele (4,5) – Traoré (4,5), Depay (4), Terrier (4,5) – Dembélé (4,5).Les notes du Barça: Ter Stegen (6) – Semedo (5), Piqué (5,5), Lenglet (5), Alba (6) – Roberto (4), Busquets (5,5), Rakitic (5) – Messi (7), Suarez (3), Dembélé (5,5).

Articles similaires

Avec Denayer et Ndombele, ça change tout ?

FOOTBALL FR

EL : Strasbourg chute à Haïfa, mais sort quand même du piège

FOOT 01

Burundi : Le Match de demain est pour nous une correction

LE JOURNAL.AFRICA
%d blogueurs aiment cette page :