POLITIQUE

Paul Biya a parlé

Le chef de l’État camerounais Paul Biya dans une de ses rares sorties, s’est adressé mardi soir à ses compatriotes

Dans son message à la Nation, le président Paul Barthélémy Biya’a Bi M’vondo s’est surtout appesanti sur la crise dans les zones anglophones de son pays.

Au pouvoir depuis 1983 il a décidé de convoquer un « grand dialogue national » sur la crise dans les régions anglophones .

Le successeur de feu président Ahmadou Ahidjo, a promis de pardonner aux séparatistes armés, qui déposeront volontairement les armes, mais promet également les rigueurs de la loi à ceux qui refuseront.

Ces derniers feront face aux forces de sécurité et de défense a-t-il ajouté.

Ville morte dans les régions anglophone du Cameroun

La rentrée scolaire sera-t-elle effective dans les régions anglophones du Cameroun ?

S’agissant du dialogue, le président Biya a assuré qu’il sera présidé par le Premier ministre Joseph Dion Nguté et rassemblera les différentes composantes sociales, y compris des représentants des forces de défense et de sécurité, ainsi que ceux des groupes armés.

Depuis le début de la crise dans les zones anglophones en 2017, plus de 2.000 morts ont été enregistrés.

Et selon les Nations Unies, quelques 530.000 personnes ont été forcées à fuir leur domicile.

Articles similaires

Leave a Comment

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.