LE JOURNAL.AFRICA
AFRIQUE

Le président du Malawi dément les rumeurs sur sa mort supposée

Le président du Malawi, Peter Mutharika, fait campagne pour un second mandat. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le président du Malawi, Peter Mutharika, fait campagne pour un second mandat.

Le président du Malawi, Peter Mutharika, qui fait campagne pour un second mandat s’est exprimé sur les rumeurs de sa mort, rapporte Emmanuel Igunza, de la BBC.

Le chef de l’Etat malawite s’est moqué ce mercredi de ceux qui colportent sur les médias sociaux des rumeurs sur son décès supposé. Ces histoires ont commencé à circuler suite à l’annulation soudaine, la semaine dernière, de plusieurs meetings qui avaient été planifiés à travers le pays.

Lire aussi :

Six albinos candidats aux élections de 2019 au Malawi

Madonna : « Mon fils sera président du Malawi »

S’adressant à la foule au sommet d’un podium monté sur une voiture de police à Salima, dans le centre du Malawi, M. Mutharika a demandé : « Est-ce que j’ai l’air d’être mort selon vous ? »

Image caption Le président du Malawi en campagne.

Les habitants du Malawi se rendent aux urnes pour l’élection générale mardi prochain.

Le président Peter Mutharika a promis de s’attaquer à la pauvreté et de construire plus d’écoles dans tout le pays.

M. Mutharika, qui est arrivé au pouvoir en 2014, est opposé pour ce scrutin à son vice-président Saulos Chilima, qui se présente pour le Mouvement uni de transformation (UTM) et au candidat du Parti du congrès du Malawi, Lazarus Chakwera.

Articles similaires