AFRIQUE

Destruction de riz avarié en Côte d’Ivoire

Côte d'Ivoire
Image caption 18.000 tonnes de riz seront détruites

La Côte d’Ivoire a commencé mardi la destruction de 18.000 tonnes de riz avariés arrivés mi-mars dans le port d’Abidjan.

La cargaison de l’Oceanprincess en provenance de Birmanie avait été refusées les mois précédent par le Togo la Guinée et le Ghana. La marchandise avait été finalement déchargée en Côte d’Ivoire.

Une situation qui avait suscité la colère des associations de consommateurs qui ont demandé au gouvernement de faire la lumière sur cette cargaison impropre à la consommation.

Face à la cohue sur les réseaux sociaux, le ministre du commerce Souleymane Diarasouba a indiqué en début de mois qu’au moment où le riz avait été débarqué il n’avait aucune information sur la qualité de la marchandise.

Media playback is unsupported on your device

« Le riz transporté par l’Oceanprincess est impropre à la consommation »

Il n’a pas non plus été alerté par ses homologues des autres pays. Cependant lorsque la Côte d’Ivoire a eu des doutes sur la qualité du riz, elle a déclenché la procédure prévue par la loi ivoirienne.

En tout 4 analyses ont été faites par des laboratoires nationaux et internationaux avant que le riz soit déclaré impropre à la consommation.

Pendant cette période de test, des internautes ont relayé des images sur les réseaux sociaux faisaient état de fuite de ce riz impropre à la consommation des entrepôts du Port d’Abidjan vers des boutiques.

Par ailleurs les ports où le riz été passé avant la Côte d’Ivoire annoncent une cargaison de 22.000 tonnes de riz soit 4.000 de moins que ce qui a été débarqué à Abidjan.

Selon le ministre Souleymane Diarasouba même si le Togo a refusé le riz de Birmanie, il en a quand même débarquée une partie…reste à savoir ce que ce riz est devenu.

A lire aussi

« Du riz en plastique » saisi au Nigeria

Nigéria: Du riz contaminé et non en plastique (Nafdac)

Media playback is unsupported on your device

 » Les acteurs ont été convoqués pour des enquêtes sur le riz mis en cause ».

Related posts

Soudan: le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed arrive en médiateur

RFI AFRIQUE

Sénégal: le guide religieux Cheikh Béthio Thioune est décédé

RFI AFRIQUE

Au Soudan, manifester malgré l’état d’urgence

RFI AFRIQUE

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter Lire la suite