LE JOURNAL.AFRICA
SOCIETE

Afrique : la BAD déterminée à en finir avec la famine sur le continent

La BAD déterminée à mettre fin la famine d'un enfant africain en en situation d’insécurité alimentaire et mal nourrit en Afrique
La BAD, les États africains et les compagnons au développement se donnent une visée:« Zéro faim en Afrique ». La visée permettra donc de réduire la faim  jusqu’à 80% d’ici 2025. Un  milliard de dollars sera mobilisé pour cette fin. Le Burundi et le Sud Soudan reviennent toujours dans les rapports des pays nécessitant une assistance rapide.

La Banque africaine de développement veut mobiliser un milliard  de dollars USD pour combattre la famine en Afrique. Cette visée dénommée «Zéro faim en Afrique », a pour but de réduire jusqu’à 80% la faim d’ici 2025. Selon le Dr Akinwumi A. Adesina, président de la BAD, ce milliard permettra de produire 100 millions de tonnes métriques de nourriture  pour nourrir 200 millions d’Africains.

« Ce dispositif nous permettra de produire 100 millions de tonnes métriques de nourriture, suffisamment pour nourrir 200 millions d’Africains  », a expliqué Dr Akinwumi, lors du sommet de la COP 26 à Glasgow. 

La technologie sera la clé de la productivité et des trois P (production, productivité et protection), a souligné Gilbert Houngbo, président du FIDA. Bien sûr il ne s’agit pas d’investir dans la production alimentaire, au contraire il s’agit  d’investir dans les individus étant à la source de cette production. Alors nous devons commencer maintenant, ajoute-t-il.

Un mécanisme de financement pour l’alimentation et la nutrition « Mission 1 pour 200 » est déjà  mis en place. Celle-ci permet aux africains étant en situation d’insécurité alimentaire d’accéder à une alimentation abordable et  nutritive. Elle fournit également  à 40 millions d’agriculteurs un accès à des technologies résilientes au climat.

En 2015, la Banque africaine de développement a mis en place la stratégie « Nourrir l’Afrique ». Cette stratégie met en exécution le programme de Technologies pour la transformation de l’agriculture africaine (TAAT).

A lire : Maison des Jeunes du Burundi se bat pour le bien être des enfants en situation difficile

Quels seront les premiers pays bénéficiaires de la visée « Zéro faim en Afrique »?

Au mois de mai, Global finance a dévoilé la liste des 10 pays les plus pauvres au monde en 2021.  Ce magazine Britannique met un accent particulier sur le Burundi, le Sud Soudan et la Somalie. « … Les habitants des pays comme le Burundi, le Soudan du Sud et la Somalie, les trois pays les plus pauvres au monde, continuent de vivre dans une pauvreté désespérée » dit ce magazine.  

En juillet, la Banque mondiale a publié à son tour le classement des 25 pays ayant le plus faible produit intérieur brut (PIB) par habitant dans le monde en 2021.  Dans ce classement dominé par les pays africains, le Burundi vient en tête. Suivi par le Sud Soudan, le Malawi, le Mozambique, la Sierra Leone, la RDC, etc.

Le rapport mondial sur les crises alimentaires 2021 (GRFC 2021) publié  en septembre par le réseau d’information sur la sécurité alimentaire pour le réseau mondial contre les crises alimentaires,  révèle les pays se trouvant dans l’insécurité alimentaire. 24 de ces pays sont africains. Dans tous les indicateurs auxquels GRFC  s’est basé, le Sud Soudan et la RDC reviennent plusieurs fois.

A lire aussi : Pandémie, changement climatique et conflits alimentent la faim dans le monde

Willy Muhindo

Articles similaires

Burundi: Soyez le modèle de la société

LE JOURNAL.AFRICA

Le lac Tanganyika : un bien privé ?

YAGA BURUNDI

Toute activité regroupant les jeunes doit respecter la législation en vigueur au Burundi(E.Butoyi)

RTNB BURUNDI
%d blogueurs aiment cette page :