LE JOURNAL.AFRICA
SOCIETE

Bata : pourquoi il ne faut pas acheter un smartphone d’occasion

Il n’y a pas cinq ans, au Burundi, avoir un smartphone n’était pas à la portée de tout le monde. Aujourd’hui, tout a changé et d’ailleurs les batasseurs sont là pour satisfaire leurs clients à bas prix. Mais avec quel risque pour l’acheteur ?

Si vous êtes de Bujumbura ou si vous avez visité la capitale économique du Burundi, alors sûrement que Kuri Bata ou encore le nom batasseur ne vous est pas étranger. On y trouve de jeunes gens capables de vous vendre n’importe quel service. Et en matière électronique, ils sont experts s’il faut croire en leur parole.

Qui cherche trouve. Mais…

Gérard* est un jeune homme qui a connu une mésaventure. « C’était un certain samedi, je voulais m’acheter un téléphone android. J’avais envie d’avoir WhatsApp moi aussi et je décidai de me rendre chez Bata<...   

Continuer la lecture de cet article sur YAGA BURUNDI

Articles similaires

Comment en finir avec les présentations « mortes » dans les réunions ?

YAGA BURUNDI

Vaincre la gueule de bois : quelques astuces à savoir

YAGA BURUNDI

« Un piercing au nez m’a rendue paraplégique »

BBC AFRIQUE