LE JOURNAL.AFRICA
Business POLITIQUE

Hausse du salaire minimal pour le secteur privé en Centrafrique

En RCA, le gouvernement a donné un gros coup de pouce au Salaire minimum garanti, le SMIG qui est revalorisé de 35% en ce début d'année. Il passe de 18 850 à 29 000 francs cfa. C'est la première revalorisation en trente ans. Même chose pour le SMAG, le Salaire minimum agricole garanti qui ne peut plus être inférieur à 1000 francs cfa par jour. Des hausses qui ne satisfont que partiellement les syndicats. 

 Les travailleurs du secteur privé auront dû attendre trente ans avant de voir le salaire minimum revalorisé.

Il faut dire que la situation devenait intenable alors que les prix, eux, augmentent régulièrement. Si le coup de pouce est notable, les syndic...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

RDC-Uvira : une marche pacifique pour dire non à la balkanisation

LE JOURNAL.AFRICA

Élections 2023-Uvira: Les candidates potentielles à la législative implorent l’appui des organisations féminines

LE JOURNAL.AFRICA

Maniema : la FEC invite les autorités à assainir le climat des affaires pour attirer les investisseurs

OKAPI CONGO
Verified by MonsterInsights