LE JOURNAL.AFRICA
SOCIETE

Ne pas se soulager à l’air libre oui. Mais où le faire alors ?

Tout le monde a besoin de toilettes bien entretenues. Ne pas en avoir met en danger la santé de tout un chacun. Et les écriteaux interdisant aux gens de se soulager n’importe où ne changeront rien tant qu’ils n’ont pas où le faire.

C’est honteux quand tu prends le trajet pendant des kilomètres et des kilomètres sans voir des toilettes mises à disposition de passants. Certains lieux comme les terrains n’ont pas de toilettes, des marchés non plus. Pire encore, c’est quand certaines infrastructures publiques en ont mais qu’elles sont payantes, c’est notamment le cas pour les marchés de Matana, et celui Muyange de Nyanza Lac.

Sur certaines routes de la com...   

Continuer la lecture de cet article sur YAGA BURUNDI

Articles similaires

Journée mondiale de l’enfant africain : 5000 enfants en situation de rue au Burundi

LE JOURNAL.AFRICA

Burundi : Fin de l’institution des Bashingantahe

LE JOURNAL.AFRICA

Comment repérer les hommes qui tuent leurs partenaires

BBC AFRIQUE
Verified by MonsterInsights